Posts Tagged ‘Agriculture’

A assisté à la clôture des travaux de la commission parlementaire de l’agriculture, de la pêche et de la protection de l’environnement

18 juillet 2010

A assisté à la clôture des travaux de la commission parlementaire de l’agriculture, de la pêche et de la protection de l’environnement, où nous avons eu l’occasion de débattre avec le ministre de l’agriculture : M. Benaïssa , puis avec Le président de l’APN : M. Ziari à la fin de la journée.

La commission de l’APN présente un rapport au ministre de l’Agriculture


La Commission de l’Agriculture, de la pêche et de la protection de l’environnement de l’Assemblée Populaire Nationale (APN) a présenté hier  au ministre de l’Agriculture et du Développement rural, M. Rachid Benaïssa les conclusions d’un rapport sur le déroulement des projets du renouveau agricole et rural, réalisé suite à des visites d’inspection à travers le pays. Il faut signaler dans ce sens que sur les 200 milliards de DA alloués annuellement au secteur agricole dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, un montant de 60 milliards DA/an concerne le renouveau rural, soit 25% des affectations des autres budgets sectoriels destinées aux espaces ruraux. Dans le cadre des PDRI (projet de proximité de développement rural intégré), 5 programmes de renouveau rural ont été lancés pour la période 2009/2014. Ils portent sur la préservation, l’extension et la valorisation du patrimoine forestier national, la protection des bassins versants (3,5 millions ha), la lutte contre la désertification (20 millions d’ha), la conservation des écosystèmes naturels et la mise en valeur des terres agricoles et forestières (341.000 ha).
Dans ce sens, le rapport de la commission élaboré sur deux ans (2009-2010), premier du genre à être réalisé par une commission parlementaire,  et présenté hier lors d’une réunion de travail, a suscité la satisfaction du ministre qui s’est félicité du fait que « le parlement exerce son rôle important de contrôleur de l’Exécutif et ne se limite pas à la législation ». Le président de la Commission, M. Mahmoudi Mohamed a, pour sa part, noté avec satisfaction l’état de « renaissance et de retour vers l’investissement agricole contrairement aux années précédentes ». Ces progrès, qui ne manquent pas évidemment de certaines défaillances, « devront être consolidés grâce à l’application prochaine de la loi sur l’exploitation des terres agricoles relevant de la propriété privée de l’Etat », selon M. Mahmoudi. La nécessité de renforcer la lutte contre la désertification, le contrôle de l’avancement des opérations de financements, la désignation d’une commune et d’une wilaya « pilotes » du projet du renouveau agricole ainsi que la promotion de l’habitat et de l’énergie ruraux ont été parmi les recommandations des membres de la commission ayant assisté à la rencontre. La multiplication des sessions de formation et d’information au profit des animateurs agricoles auprès des collectivités locales a été également préconisée par les députés. Abordant le volet de l’effacement de la dette des agriculteurs, évoqué par un membre de la commission, le ministre a rappelé qu’il ne restait que 5 milliards de DA sur les 41 milliards de DA consacrés à cette opération. 36 milliards de DA y ont été donc dépensés jusqu’à présent. « L’essentiel c’est que l’effacement touche les agriculteurs réellement en difficulté et non pas ceux voulant juste étendre leurs activités », a insisté M. Benaïssa.
R.N. Le Maghreb 20/07/2010

je dis non à la langue de bois généralisée ! Il faudra trouver des solutions à cette lourdeur administrative Mr le ministre ! جلسة كشف المستور في قطاع الفلاحة بين بن عيسى والنواب: استيراد بذور فاسدة بالملايير من سوريا، إقصاء فلاحين من قرض الرفيق، ومسح ديون مبددي أموال الدعم الفلاحي

6 janvier 2010

الجزائر نيوز

نائب مستغانم : فلاحو الولاية مقصيون

من قرض الرفيق

لكن لم يستمر إغراق الوزير بن عيسى لأعضاء اللجنة بالأرقام طويلا، عندما أورد النائب حاج بشيخ عن ولاية مستغانم، أرقاما مناقضة لأرقام الوزير حول سريان عملية منح القرض الفلاحي الرفيق، حيث أفاد النائب بأن  »ولاية مستغانم قاطبة لم يستفد فيها من هذا القرض سوى فلاح واحد، ولكم معالي الوزير أن تطلعوا عن الـ61 ملفا المكدسة في بنك التنمية الريفية في الولاية »، واصفا ذلك بالإجحاف في حق ولاية تعد بالدرجة الأولى ذات طابع فلاحي، ملمحا إلى تعامل المشرفين على منح القرض في مستغانم بالتمييز بين ولايات الجمهورية· في هذه الأثناء أمر الوزير أحد معاونيه الحاضرين في القاعة بتقصي الأمر لدى مديرية الولاية هاتفيا، ولدى عودته كشف الوزير أن عدد الملفات المسجلة في حدود الستين قبل منها .43 أرقام الوزير أثارت حفيظة النائب الذي رد بنفي المعلومات التي استقاها وزير الفلاحة إلى درجة إطلاقه نبرة تحد أرفقها بقرع لطاولة الاجتماع أسمعت كل من في القاعة، رد عليها بن عيسى بقرع مماثل قائلا  »أنت تضرب المكتب وأنا كذلك أضربه وإن كنت تعارض الأرقام فما عليك إلا بجولة إلى هناك مرفوقا بأحد إطاراتنا »، وهو ما قبله النائب لكن دون تحديد موعد، الذي تساءل لاحقا على الهامش بأنه  »ما فائدة القرض إذا كان الفلاح قد استفاد منه بعد الفترة الزراعية التي يحتاجه فيها

عبد اللطيف بلقايم

http://www.djazairnews.info/national/42-2009-03-26-18-31-37/8226-2010-01-04-18-30-41.html الجزائر نيوز

2010 الاثنين.4.جانفي